Abel LaraT

Bio


Tresser des liens, de la musique, que j'ai étudié au conservatoire puis en autodidacte, aux art visuels est l'un des moteurs principal de mon travail. Apparait au cours de ma formation à l'école d'art de bourges l'idée d'une lutherie visuelle: Je fabrique avant tout des instrument et les expose en marche. C'est en décortiquant les outils, en jouant de ses caractéristiques propre que la transformation s’opère. Libéré d'une fonction qu'on lui a attribué, L'objet cesse d’être un outil , et devient un instrument, un élément actif de la pièce.